Le langage d'interrogation est utilisé pour trouver toutes les notices qui satisfont certaines conditions appartenant au contenu des champs. Par exemple, vous pouvez vouloir trouver les paintings qui ont été réalisées par Rembrandt ou vouloir rechercher les notices d'objet qui ont des titres contenant le mot "chien". En général, ce que vous voulez faire ainsi revient à passer en revue le contenu d'un champ pour le comparer avec une valeur donnée.

Exemple 1: En premier lieu, choisissez un champ à partir de la liste des Champs, par exemple author.name dans la source de données Livres du Catalogue de la bibliothèque. Choisissez ensuite un Opérateur : reste à indiquer commment Axiell Collections doit comparer le champ avec la valeur que vous avez saisie, par exemple en utilisant l'opérateur est. Pour finir, il vous faut compléter la formule de recherche avec la valeur qui va être comparée avec le contenu de champ, par exemple Dickinson.

Exemple 2: Si vous souhaitez savoir quelles sont, dans une base de données d'objets, les notices comportant un nom d'objet égal à "modèle", vous pouvez soit choisir est en tant qu'Opérateur dans la liste, soit taper vous-même le caractère ‘=’ (ou bien taper égal au lieu de =, ce qui revient au même). La formule complète devient alors : object_name = modèle

Les clés de recherche partielles doivent avoir une troncature explicite et comporter un astérisque *, comme dans : object_name = mod*

Après avoir composé une formule de recherche dans la Formule de recherche, appuyez sur Entrée ou cliquez sur la touche de fonction Chercher pour lancer la requête.

Prise en compte des caractères spéciaux

Dans des champs indexés par terme, un terme ayant été enregistré avec des guillemets, par exemple “Marital happiness”, peut se retrouver à l'aide d'une formule de recherche avancée qui entoure d'apostophes la clé de recherche : '“Marital happiness”', ou bien à l'aide d'une troncature insérée dans la clé de recherche : “Marital*

Les clés de recherche complètes ou partielles peuvent se terminer par une marque de ponctuation comme la virgule, les deux points, le point-virgule, le trait d'union, l'apostrophe ou les guillemets et de plus avoir une troncature. Pour éviter les erreurs de syntaxe, il faut que la clé de recherche incluant la marque de ponctuation soit mise entre guillemets. Le caractère faisant office de troncature doit aussi être mis entre guillemets.

Les marques de ponctuation qui apparaissent à l'intérieur d'un texte dont les champs sont indexés par terme mais en sont dissociées (entourées d'espaces), comme cela peut être le cas dans le champ titre ou dans le champ Résumé, comme plusieurs espaces qui se suivent ou les apostrophes ou guillemets entourant un mot, ne font pas l'objet d'une indexation, si bien qu'il n'est pas possible de les retrouver à l'aide de l'opérateur  ‘=’ : c'est l'opérateur contient qu'il faut utiliser dans un tel contexte.

Dans un champ indexé par terme (comme, par exemple, nom d'auteur, éditeur ou nom d'objet), s'il n'y a aucun texte, mais seulement une marque de ponctuation, comme un trait d'union ou un astérisque, ce caractère sera indexé comme s'il s'agissait d'un terme, si bien qu'il sera possible de le retrouver à l'aide de l'opérateur ‘=’. Pour retrouver une apostrophe ou un trait d'union ainsi isolé, il faut le mettre entre guillemets. Pour retrouver un guillemet isolé, il faut en revanche l'entourer d'apostrophes. Tout texte, dans un champ indexé par terme, est indexé comme un terme isolé, aussi n'est-il pas possible de faire porter une recherche sur la virgule qui peut figurer entre un nom et un prénom, par exemple. Les marques de ponctuation peuvent toutefois faire partie du terme sur lequel porte votre recherche, à partir du moment où vous saisissez un terme partiel qui se limite au début du terme complet.

Il faut toujours entourer de guillemets les clés de recherche (termes et dates) au même titre que les noms de champ lorsqu'ils comportent un signe "plus" ou un signe "moins" (un trait d'union), qu'il y ait ou non des espaces avant ou après eux, si l'on ne veut pas que le signe "plus" soit considéré comme étant l'opérateur AND NOT, et le signe "moins", comme étant l'opérateur AND NOT.

Le caractère de troncature littéral * peut apparaître également à la fin d'un terme : voir le paragraphe Troncature et recherche mot vide pour avoir plus d'infomations à ce sujet.

Remplacement de terme non préférentiel et recherche dans un champ lié

Quand la recherche s'effectue dans un champ lié, le remplacement de terme non préférentiel se fait automatiquement.

Il n'est pas possible, dans Axiell Collections, qu'une recherche s'effectue dans un champ lié à l'aide des termes spécifiques ou des termes équivalents à une clé de recherche ou à un terme préférentiel.

Recherche portant sur plusieurs termes

Voici un autre type de requête : dans quels titres de livre apparaissent les mots cup et saucer? Si l'on considère que le champ s'intitule titre, cela donnera la formule de recherche suivante :

titre = "cup saucer"

Les deux mots sont à mettre entre guillemets pour signifier que la valeur à chercher comporte les deux mots côte-à-côte, et dans l'ordre indiqué. Autrement, la recherche porte sur les titres contenant le mot cup et le mot saucer, sans tenir compte de l'ordre dans lequel les mots peuvent apparaître dans le champ balayé. Dans un tel cas, un titre tel que A saucer without a cup est une réponse possible. Il est également possible de rechercher des termes comportant des guillemets, comme par exemple :

résumé = "Martin’s story"

Toute clé de recherche prenant la forme d'une clé de recherche partielle doit comporter une troncature explicite (voir aussi le paragraphe suivant), comprise entre les guillemets.

Si ces conditions sont respectées, il est possible de faire porter une recherche sur plusieurs termes dans des champs indexés comme titre, résumé ou notes : des champs texte longs.

S'il est aussi possible de faire porter une recherche sur plusieurs termes dans des champs indexés par terme (comme nom d'auteur, éditeur ou nom d'objet), cela ne fonctionne pas de la même façon : les clés de recherche tapées entre guillemets ne peuvent pas figurer dans le contenu des champs dans n'importe quel ordre, elles doivent y apparaître dans le même ordre et de façon strictement identique, qui plus est au début du champ balayé par la recherche. En outre, il n'y a que la dernière clé de recherche qui puisse faire office de clé de recherche partielle : si les clés de recherche que vous avez tapées ne suffisent pas à constituer le contenu complet de champ cherché – qui peut contenir du texte en plus, vous êtes dans l'obligation d'ajouter une troncature explicite à la suite de la clé de recherche complète ou partielle qui clôt votre formule de recherche.

Troncature et recherche mot vide

Il n'y a pas de troncature automatique dans la recherche Avancée. Vous devez vous-même intégrer la troncature, en utilisant l'astérisque (*), comme dans :

titre = constit*

Il est possible de faire porter une recherche sur plusieurs termes dans un seul champ indexé par terme (voir aussi le paragraphe précédent) :

titre = "wom* dress"

Si voulez savoir s'il n'y a pas, dans le Catalogue de la bibliothèque, des notices dont le champ Auteur n'aurait pas été renseigné, vous pouvez utiliser la formule de recherche suivante (sans qu'il y ait d'espace entre les guillemets ou entre les apostrophes) :

nom d'auteur = ""

nom d'auteur = ''

Vous pouvez employer un autre moyen pour effectuer une recherche qui détecte les champs non remplis :

all and not nom d'auteur = *

Si vous effectuez ce type de recherche dans un champ répétable qui fait partie d'un groupe de champs, cela donnera pour résultat les notices dans lesquelles toutes les occurrences du champ sont vides.
En revanche, si vous voulez obtenir la liste des notices pour lesquelles tous les champs auteur sont remplis, vous pouvez effectuer la recherche suivante :

author.name = *

Cette fois, si vous effectuez ce type de recherche dans un champ répétable qui fait partie d'un groupe de champs, cela donnera pour résultat les notices dans lesquelles au moins l'une des occurrences de champ a été remplie.

Dates

Dans le langage d'interrogation, les dates peuvent être saisies sous la forme aaaa-mm-jj (format ISO), indépendamment du format adopté pour la saisie de dates dans les champs. L'interrogation peut aussi se faire en employant le format de dates adopté pour la saisie dans l'application. Ainsi, dans un cas où le typage des données dans l'application correspond au format “European date”, cela signifie que vous pouvez interroger un champ date soit sous la forme jj-mm-aaaa, soit sous la forme aaaa-mm-jj. Les dates que vous employez comme critère et que vous tapez vous-même doivent être mises entre guillemets !

Si la recherche porte sur une date en particulier, on utilise l'opérateur =, si elle porte sur un intervalle de dates, on a recours aux opérateurs >, <, <= (from), et >= (to). Dans l'exemple suivant, il s'agit d'un intervalle de dates :

input.date from "2001-01-01" AND input.date to "2001-12-31"

Notez que certaines applications, notamment Axiell Museum, autorisent dans certains champs la saisie de date (de façon complète ou non, en incluant du texte ou non) alors que dans le dictionnaire des données, les champs en question sont considérés, non comme des champs date, mais comme des champs texte. Dans de tels champs, la recherche portant sur des dates ne peut s'effectuer en utilisant >, <, <=, ou >=. Ce sont des champs qui doivent être interrogés en tant que champs au format texte.

Typage des dates

Le type d'un champ date dans un environnement donné définit le format standard dans lequel les dates y sont mises en mémoire. En ce qui concerne le format ISO, un deuxième mode de présentation peut être paramétré, de façon à faire coexister par exemple mode de présentation au format européen (jj-mm-aaaa) et mise en mémoire au format ISO (aaaa-mm-jj). Dans la recherche Avancée, l'interrogation des champs dates au format ISO vous est proposée sous deux formes différentes, l'une se conformant au format date ISO le plus courant (aaaa-mm-jj), et l'autre suivant le format de présentation utilisé par l'application (jj-mm-aaaa). De ce fait, un champ date au format européen peut être interrogé aussi bien à l'aide de dates au format ISO qu'à l'aide de dates au format européen. Il existe toutefois une exception à connaître : l'emploi de date au format ISO dont le format de présentation est spécifiquement Locale date (long) (il s'agit d'un format où l'écriture des jours et des mois se fait en toutes lettres) : en effet, il vous est seulement possible d'interroger les champs date au format ISO ou bien au format Locale date (short) (dont le format européen fait partie). Un interrogation au moyen du format Locale date (long) est exclue. Il n'est pas possible d'interroger un champ date avec une formule qui se présenterait sous la forme : "Mercredi 15 Avril 2016".

Données numériques

Dans le langage d'interrogation, c'est le point qui est utilisé comme séparateur décimal pour la saisie des données numériques, même si la règle peut être dans certains pays, comme aux Pays-Bas, d'utiliser la virgule comme séparateur décimal dans l'écriture des nombres (pour les montants monétaires, par exemple). Par exemple :

subscription_price = 80.50

Les opérateurs >,<, >=, et <= peuvent servir également à comparer des valeurs numériques.

Cases à cocher

Si vous recherchez des cases qui ont été cochées, c'est la lettre ‘x’ qui est à employer.  Exemple :

exact = ‘x’

L'opérateur _ (contient)

L'opérateur _ (contient) - il n'est pas possible d'utiliser littéralement contient - a un mode de fonctionnement identique à celui de l'opérateur égal.